Enseignes de Bricolage & Jardinage : quels moyens de communication privilégier ?

Enseignes de Bricolage & Jardinage : quels moyens de communication privilégier ?

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Dépliants, sites Internet, courriers adressés, événements, spots radio, catalogues, emails, … Les façons d’entrer en contact avec clients et futurs clients sont très nombreuses et le budget communication/marketing nous oblige à faire des choix ! Et les meilleures pratiques ne sont pas les mêmes selon le secteur concerné.
Pour vous aider à concevoir votre stratégie de communication, Le Blog de MEDIAPOST décrypte pour vous une étude réalisée sur les préférences des consommateurs de produits Bricolage & Jardinage (1).

Father And Son Harvesting Carrots On Allotment

 

La communication en boîte aux lettres largement en tête

 

Première conclusion de l’étude : globalement, le point de contact préféré des Français qui bricolent et jardinent est bien la boîte aux lettres ! Ils apprécient en effet de recevoir chez eux catalogues, brochures, dépliants, prospectus et promotions au format papier, adressés ou non.

Autre canal essentiel : le point de vente. Pour les consommateurs, il est indispensable de retrouver ces supports (catalogues, magazines, fiches produit/techniques et promotions) en magasin, où les conseils des vendeurs sont toujours très appréciés.

Même si vous n’avez pas de pouvoir direct sur le bouche à oreille, sachez que celui-ci reste un vecteur très important dans l’achat de produits et services de bricolage et jardinage. Un élément qui vous sera naturellement favorable si vous garantissez la satisfaction de vos clients, qui se chargeront de recommander votre enseigne à leurs proches !

Parmi les canaux les moins importants, on retrouve les spots au cinéma, les pages Facebook, les soirées privées et les messages publicitaires sur Internet ou mobile. Si vous êtes un professionnel du secteur Bricolage & Jardinage, il est donc inutile de concentrer vos efforts sur ces points de contact car ils n’ont pas la faveur des consommateurs.

 

EtudeEnseigneJardinage

 

A chaque stratégie son canal

 

Pour chacun des 33 points de contact analysés (différents types de messages via différents canaux), 3 potentiels ont été mesurés: celui d’inciter à se rendre en magasin, celui d’informer et, enfin, celui de modifier l’image de la marque. Selon l’indicateur choisi, les résultats diffèrent.

 

1- Si votre objectif est de faire venir du monde sur votre point de vente, sachez que le point de contact privilégié par la majorité des répondants est la recommandation de l’entourage. Les recommandations des professionnels ne sont pas à négliger car elles arrivent en 7ème position.
Autre levier incontournable, et sur lequel il est plus facile d’agir : la promotion. Qu’elle soit annoncée sur le point de vente, déposée en boîte aux lettres ou adressée par courrier, elle est largement citée (en 2ème, 3ème et 5ème position respectivement), très souvent en complément d’autres supports reçus en boîte aux lettres (catalogues, brochures, etc.).

40% des interviewés citent les dépliants et catalogues reçus à domicile comme leviers d’incitation à l’achat prioritaires


2- Vous cherchez surtout à informer les consommateurs ?
Avec le courrier publicitaire et les supports disponibles en magasin, vous ne pouvez pas vous tromper !
Les amateurs de bricolage et jardinage plébiscitent également le digital puisqu’ils ont recours à des moteurs de recherche (5ème position), des sites et blogs de la marque (8ème), des sites et blogs tiers (10ème) et des comparateurs de prix (11ème) pour s’informer sur le secteur.

Près de 2/3 des interviewés citent les catalogues et brochures (disponibles en magasin ou reçus en boîte aux lettres) comme sources d’information prioritaires


3- Si vos enjeux se situent plutôt du côté de l’image de marque de votre enseigne
, misez sur des conseils (1er vecteur d’image), fiches (2ème), animations (5ème) et promotions (6ème) sur le lieu de vente et faites tout votre possible pour vous faire recommander par les professionnels et les particuliers.

Plus d’un tiers des interviewés citent les moyens disponibles en magasin comme vecteurs d’images prioritaires

 

 

Les actes d’achat liés au jardinage et au bricolage sont souvent complexes, onéreux et  impliquants pour le consommateur. Ainsi, on remarque une véritable importance des points de contact vecteurs d’information, de conseils et de réassurance.
Au-delà des recommandations d’experts et de proches, les consommateurs comptent donc beaucoup sur les documents papier, dans lesquels ils peuvent trouver les réponses à leurs questions. Distributeurs spécialisés dans le secteur : à vos dépliants, brochures, catalogues, prospectus et courriers promotionnels !

 

Pour en savoir plus sur l’étude, cliquez ici.

 

(1) Source : Etude MTS par Mediapost Publicité et Iligo

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *