Attachés au papier, les Baloplus

Attachés au papier, les Baloplus

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Après les Balutiles et les Baladdicts, nous évoquons aujourd’hui les Baloplusune autre catégorie de lecteurs de courriers publicitaires présentée dans notre livret  « Les Balophiles : la 1ère typologie des lecteurs de courriers publicitaires ».  L’objectif : vous permettre de mieux les connaître afin de maximiser l’impact de vos campagnes d’imprimés publicitaires.

Majoritairement inactifs de 50 ans et plus, aux revenus moyens

Près d’un Français sur dix (9,5 %) est un Baloplus. Le Baloplus vit dans une commune rurale (27,5%) ou une petite agglomération (19,5% résident en agglomération de moins de 20 000 habitants), souvent dans une maison individuelle avec jardin (70.3%). Souvent âgés de 50 ans ou plus (65.1%), les Baloplus sont généralement inactifs (58.1%) et leurs revenus sont moyens (37,2% ont des revenus annuels nets foyer compris entre 24 et 45 K€).

Ils apprécient la bonne chère et prennent soin de leur habitat : ils consacrent l’essentiel de leurs loisirs à la gastronomie (23% sont très intéressés, 41% intéressés), au jardinage (21% sont très intéressés, 35% intéressés) et aux brocantes (15% sont très intéressés, 27% intéressés). Leurs enseignes préférées sont Conforama, Gifi, Lapeyre, Gamm Vert, M. Bricolage, Les Opticiens Mutualistes, Optic 2000, Alain Afflelou, Krys, Devred, Brice, Yves Rocher.

Une vraie passion pour les courriers !

Seniors courriers boîte aux lettres

Les Baloplus passent peu de temps hors de leur domicile (moins de 6h) et font clairement partie de ceux qui « demandent plus à leur boîte aux lettres » : ils lisent beaucoup de courriers de tous types (près de deux fois plus que la moyenne : 19,8 par semaine vs 11,8 en moyenne) et s’intéressent fortement au courrier publicitaire.

Ils lisent en effet deux fois plus de courriers adressés que la moyenne française (4 vs 2,2) et consomment également les imprimés publicitaires en très grande quantité (8,7 vs 5,7).

La recherche de solutions pratiques qui facilitent le quotidien

prospectus consommation promotions

Très casaniers, ils apprécient la vente à distance (VAD), dont ils lisent énormément les imprimés publicitaires.
En matière de courses alimentaires, les Baloplus choisissent leur enseigne avant tout pour leur facilité de stationnement (23%) mais également pour les promotions proposées (23%). Ils utilisent régulièrement des bons de réduction en caisse (29%).

Ils plébiscitent largement les prospectus concernant les cosmétiques / soins / beauté ainsi que ceux consacrés aux voyages. Les thèmes vêtements / mode / accessoires viennent en quatrième position, avec des taux de lecture qui restent très élevés.
En matière de courriers adressés, ils portent avant tout leur attention aux domaines de la téléphonie et des assurances.

Télévision et presse, pas ou très peu d’Internet !

Gros consommateurs de TV (42%) et grands lecteurs presse (47%), les Baloplus s’intéressent surtout aux magazines seniors (13% de lecteurs réguliers), santé (11% de réguliers) et cuisine (11%). La presse quotidienne régionale (35% de lecteurs réguliers), les magazines maison-jardin (12% réguliers) et d’information (13% réguliers) retiennent également leur attention.

Dans de nombreux cas, le web ne fait pas partie de leur quotidien : 35 % d’entre eux ne se connectent jamais à Internet !

consommation TV lecture presse

A retenir si vous souhaitez vous adresser aux Baloplus

Bonne nouvelle : les Baloplus liront vos courriers publicitaires ! Outre les promotions, pour inciter cette population à se déplacer en point de vente, pensez surtout à mettre en avant dans vos communications l’ensemble des détails pratiques : parking à proximité, conditions de livraison intéressantes et autres services qui vous permettront de faire la différence !

Cliquez ici pour télécharger le livret « Les Balophiles : la 1ère typologie des lecteurs de courriers publicitaires »

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *