Les Balonline, jeunes et hyperconnectés

Les Balonline, jeunes et hyperconnectés

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Focus sur les profils juniors pour ce 8ème et dernier portrait issu de notre livret « Les Balophiles : la 1ère typologie des lecteurs de courriers publicitaires »*. Les « Balonline », qui représentent 28,2 % de la population française, se distinguent de leurs aînés en témoignant d’un intérêt marqué pour leur boîte aux lettres virtuelle !

De jeunes Franciliens qui passent des heures sur Internet

Agés pour la plupart de 15 à 24 ans (24%) ou de 25 à 34 ans (20%), ils sont jeunes actifs CSP + (32%) ou encore étudiants (15%). Ils habitent en majorité en appartement (45%) en Ile-de-France (25%). Ils lisent deux fois moins de courrier que la moyenne des 15 ans ou plus (5,1 vs 11,8) ; ils lisent peu de prospectus (1,8 par semaine, vs. 5,7 pour la moyenne en France) et pratiquement pas de courriers adressés (0,7 par semaine, vs 2,2 en moyenne).

cible étudiants ordinateur internet médias communication

Petits lecteurs de presse (pour 46% d’entre eux) et petits consommateurs de TV (38%), ce sont de gros consommateurs d’Internet (42%), qu’ils consultent tous les jours (72%) ou presque (12%). Ils se rendent régulièrement sur les réseaux sociaux (43%), effectuent des achats en ligne (27%) et téléchargent régulièrement des contenus : musique (27%), films et vidéos (23%).

Des technophiles qui aiment aussi les sorties et le sport

Leurs loisirs sont essentiellement tournés vers l’informatique, les nouvelles technologies (19% se déclarent très intéressés) et les sciences en général (17%).

Mais si la boîte aux lettres ne fait pas vraiment partie de leur quotidien, c’est aussi parce qu’ils passent peu de temps à leur domicile : 41% passent plus de 9h par jour à l’extérieur. Ils se déplacent en deux-roues ou en transports en commun pour aller faire du sport (11% se rendent régulièrement dans une salle) ou, plus souvent, pour se retrouver entre amis dans des bars, cafés, pubs (40%).

cible jeunes bar selfie consommateurs

Pas de courses mais du shopping !

La plupart d’entre eux ne font pas de courses alimentaires. Ceux qui sont concernés choisissent Franprix, supermarché de proximité, notamment pour l’amplitude de ses horaires d’ouverture.

Les enseignes qu’ils fréquentent sont essentiellement des marques d’habillement : GAP, H&M, Jules, Mango, Zara, Naf Naf… En bons technophiles, ils citent également la Fnac.

A retenir si vous souhaitez vous adresser aux Balonline

Enseignes d’informatique et vestimentaires, lieux de culture, mais aussi bars, cafés, pubs et salles de sport peuvent avec succès s’adresser à ce public… en privilégiant, bien sûr, la prise de contact virtuelle pour capter leur attention. Vous l’aurez compris, les ce sont les réseaux sociaux, l’email et le SMS qui seront à privilégier pour les séduire !

jeune deux-roues scooter sms smartphone portable communication

Pour aller plus loin :

Pour connaître les autres types de Balophiles :

Cliquez ici pour télécharger le livret « Les Balophiles : la 1ère typologie des lecteurs de courriers publicitaires »

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

1 Commentaire

  1. Pingback: Les Balonline, jeunes et hyperconnectés ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *