L’imprimé publicitaire, une valeur sûre

L’imprimé publicitaire, une valeur sûre

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

L’IREP et France Pub ont dévoilé, jeudi 17 mars, les chiffres sur le marché publicitaire français en 2015. Les recettes nettes des médias au sens large ont atteint l’an dernier 12,8 milliards d’euros, limitant leur recul à 1,1%, après une chute de 2,5% en 2014 et de 3,6% en 2013.*
Dans ce contexte, l’imprimé sans adresse se porte bien puisqu’il est quasiment stable à -0.6 % par rapport à 2014, avec des recettes publicitaires atteignant  605 millions d’euros. En parallèle, Internet (display, search, mobile), enregistre une progression de 5,9 %.*

Le papier, toujours attractif

89 % des Français se sont déjà déplacés en magasin suite à la réception d’un imprimé publicitaire.**

Efficace, non intrusif et éco-responsable, le papier séduit toujours car c’est un média qui a fait ses preuves. Véritable levier de création de trafic en point de vente, indispensable pour garantir le développement du commerce local, il accompagne également les collectivités dans leur communication de proximité. C’est pourquoi les  annonceurs investissent massivement dans la publicité papier, notamment dans la grande distribution.

IREP-IP-valeur-sure-Lecture-prospectus

66 % des consommateurs apprécient de recevoir des imprimés publicitaires.**

L’imprimé publicitaire est très apprécié des ménages français, qui trouvent dans les prospectus une façon d’accroître leur pouvoir d’achat, en profitant des promotions des enseignes. Il s’agit pour eux d’une nouvelle façon de consommer, « d’achat  intelligent », dans un contexte économique difficile.

Lire aussi : 4 bonnes raisons d’utiliser des coupons de réduction

Le papier est innovant

Le média papier a toujours évolué et continue de s’adapter aux attentes des annonceurs et des consommateurs. L’imprimé publicitaire se renouvelle avec des formats spécifiques (Promofolio, Show Up…), un contenu éditorial enrichi (textes, visuels de qualité) ou encore en s’accompagnant d’échantillons.

Lire aussi : 5 bonnes raisons de distribuer des échantillons en boîte aux lettres

Promotions en boite aux lettres U express La Fleche
Autre tendance qui se confirme : le papier s’associe au digital, permettant de véritables interactions entre les médias physiques et numériques. Ainsi, les annonceurs ont recours aux prospectus géolocalisés et consultables sur applications mobiles (Quoty), aux courriers connectés via QR Codes ou reconnaissance d’image, etc. proposant aux consommateurs des expériences sur tous les canaux, et augmentant ainsi l’efficacité de leurs campagnes de communication.

Scan QR Code - Prospectus et site mobile

Selon les perspectives de l’IREP, l’Euro de football en France et les JO de Rio pourraient booster les investissements publicitaires. Ainsi, dans le périmètre médias historiques + Internet, le marché publicitaire français pourrait progresser de +1 % en 2016.

*   Source : IREP – France Pub (2016)
** Source : Balmétrie (2015)

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *