Infographie : L’audience 2015 du Média Courrier

Infographie : L’audience 2015 du Média Courrier

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Pour la quatrième année consécutive, le GIE Balmétrie publie les résultats de la mesure d’audience du courrier publicitaire (courrier adressé et imprimé publicitaire). Menée avec l’institut IPSOS et la collaboration du Centre d’Etudes des Supports de Publicité (CESP), l’étude montre une hausse de l’audience de l’imprimé publicitaire en 2015.

MEDIAPOST vous propose de découvrir
les derniers chiffres sous forme d’infographie :
cliquez ici !

Infographie-Balmetrie-Avril-2016-Par1-250px

Le courrier, un média puissant

Les derniers résultats confirment la puissance du média courrier avec un niveau d’audience globale stable par rapport à 2014 puisqu’en 2015, en moyenne, 93,4 % des Français ont lu au moins un courrier chaque semaine.

Le détail par type de courrier révèle que, sur une semaine et en moyenne :

  • 69,8 % des Français ont eu au moins un contact avec un imprimé publicitaire (prospectus, dépliant, flyer, catalogue… non-adressés) ;
  • 58,1 % avec un courrier publicitaire adressé (mailing papier) ;
  • 47,4 % avec un imprimé du secteur non marchand (émanant de collectivités locales ou d’associations) ;
  • 72,8 % avec un courrier administratif ou de gestion (factures, relevés de compte…).

Le courrier, une réelle chance d’émerger

Chance-d-emerger-6IP-3CA_extrait-infographieUn lecteur français lit en moyenne 10,7 courriers par semaine, dont 6,7 imprimés publicitaires et 3,0 courriers adressés. Ces chiffres restant modérés, les annonceurs qui communiquent via le courrier publicitaire bénéficient donc d’une réelle visibilité.

La richesse du support papier permet d’innover dans les formats, les contenus, la fréquence des diffusions ou encore en favorisant les liens avec le digital, dans des logiques cross, multi ou omnicanal.

Pour aller plus loin : L’omni-canal, une stratégie d’avenir
Lire aussi : Le courrier en pleine mue digitale

L’imprimé sans adresse, un canal publicitaire majeur

Par rapport à 2014, on observe une progression de 0,6 point de l’audience de l’imprimé publicitaire, un canal en adéquation avec les attentes des consommateurs. Alors que 30 % des internautes ont téléchargé un ad-blocker*, seuls 17 % des Français ont mis un autocollant « Stop Pub » sur leur boîte aux lettres (un niveau stable par rapport à l’année précédente).

Un-media-apprecie_extrait-infographieLa personne n’ayant pas mis de Stop Pub est donc réceptive au message, qu’elle lit à un moment choisi, afin d’y découvrir un produit, un service ou de rechercher un bon plan.

Pour aller plus loin : Le Stop pub : une bonne nouvelle pour le retour sur investissement du media catalogue !

Lire aussi : La publicité sur Internet menacée par le succès des « ad-blockers », dans Le Monde du 1er mars

Conséquence directe de la baisse des investissements publicitaires sur ce type de support, le courrier publicitaire adressé voit quant à lui son audience baisser de 3,1 points par rapport à 2014. Ainsi, le mailing papier revêt de plus en plus un caractère premium, idéal pour une relation client personnalisée.

Lire aussi : Marques : misez sur le papier pour faire la différence

Cliquez ici pour retrouver l’infographie complète

Infographie Balmetrie 20160422 MDP

* Source : Enquête de l’Interactive Bureau Advertising (IAB) France et Ipsos (mars 2016)
Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

1 Commentaire

  1. Pingback: Infographie : L’audience 2015 du M&eacute...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *