Tendance : Le papier tient le haut de l’affiche

Tendance : Le papier tient le haut de l’affiche

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Par Floriane Salgues
Publié le 25/04/2016 sur e-marketing.fr

« Ringard, le papier ? Ses performances et ses atouts indiquent le contraire. Aux États-Unis, le mailing vivrait même son retour en grâce. À l’ère du numérique, un vent de renouveau souffle entre les pages du papier. Non, le print n’est pas mort.

Lire aussi : Quand Amazon s’essaie au catalogue papier

La preuve, la filiale tricolore d’Amazon a édité, pour Noël 2015, un catalogue de jouets distribué dans la boîte aux lettres de ses clients Premium. 92 pages de papier en osmose totale avec le site marchand du pure player : un code-barres placé sous chaque article incite ainsi les utilisateurs de l’application Amazon à scanner celui-ci avec leur mobile, afin d’obtenir plus de renseignements – le prix, notamment – et de passer facilement commande. En 2016, le catalogue papier se réinvente en allié de la vente en ligne, mais aussi physique – car le magasin non plus n’est pas mort.

Lire aussi : Tendances e-commerce 2016

Tendance-Ecommerce-Papier-Mailing-Print-Multicanal-Crosscanal-Drive-to-web.jpg

 

Les magalogues, mix de catalogue produits et de magazine faisant la part belle à l’esthétique et à l’éditorial, fleurissent. De l’emblématique « The Book » publié par la chaîne de boutiques de luxe américaine Neiman Marcus, et envoyé sept fois par an à un peu plus d’un million de clients, à celui de l’enseigne de décoration Zôdio, au contenu inspirationnel et pratique, « le magalogue est la grande tendance pour les marques », confirme Virginie Fillion-Delette, déléguée générale de Culture Papier, association de promotion du ­développement responsable du papier et de l’imprimé. « Ce format, segmenté en fonction du profil des clients, génère de la valeur relationnelle, analyse-t-elle. C’est l’une des forces du papier. » (…) »

Lire la suite de l’article

 

Pour aller plus loin :

 

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *