Campagnes de fin d’année : nos conseils pour réussir les fêtes

Campagnes de fin d’année : nos conseils pour réussir les fêtes

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Vitrines, catalogues, e-mailings, courriers, bannières web… C’est maintenant que Noël se prépare ! Commandes et gestion de vos stocks, mise en place de services spéciaux, besoins en recrutement pour gérer le pic d’activité… Avez-vous pensé à tout, notamment en termes de communication ?
Pour préparer au mieux cette période charnière pour votre activité, n’attendez pas le dernier moment pour concevoir, planifier et produire vos campagnes.

Vous n’aurez pas manqué la multiplication des opérations Black Friday et Cyber Monday, une tendance US qui s’installe chez nous depuis quelques années. D’une part, les Français sont en attente d’offres bien avant la fin novembre et d’autre part, ils sont sur-sollicités –aussi bien par les enseignes historiques que par les pure-players ou les commerces de proximité.

Comment devancer la concurrence et/ou sortir du lot pour marquer les consommateurs pour les fêtes de fin d’année ?

Adaptez votre communication aux événements, tout en restant cohérents

Profitez de cet esprit festif et familial pour présenter de nouveaux produits, prendre de nouvelles parts de marché en faisant jouer la corde sensible, en instaurant une communication un peu plus émotionnelle pour créer du lien avec vos clients (ou, mieux encore : le renforcer).

Magie, féérie, joie, enfance, amour, générosité… Les codes traditionnels des fêtes de Noël et du jour de l’an fonctionnent toujours. Adoptez le bon ton sans en faire trop, pensez à des créations qualitatives et des déclinaisons cohérentes. Vous plongerez ainsi vos publics dans votre univers de marque, lequel sera adapté pour cette occasion propice à la consommation.

Si votre secteur d’activité ou que votre identité le permettent, si vous estimez que vos cibles seront ouvertes, vous pouvez aussi vous démarquer en prenant le contrepied de ces fêtes, en choisissant de développer une communication humoristique, un esprit décalé qui favorisera le développement de votre capital sympathie.

Investissez plusieurs canaux, physiques ET numériques

Toujours très plébiscité, le catalogue papier ne dresse plus une liste exhaustive et sans âme de produits. La quantité laisse place à la qualité : plus de contenu éditorial, de belles photos, des conseils, des histoires, des sélections… Il ressemble de plus en plus à un cahier de tendances, à un magazine, pour inspirer et guider les achats.

A lire : Quand Amazon s’essaie au catalogue papier

Il se propose bien évidemment sur le point de vente, mais il est aussi diffusé en boîte aux lettres, idéalement avant le début de la saison. L’imprimé publicitaire (prospectus ou imprimé sans adresse) est le canal idéal pour bien couvrir une zone géographique ciblée par quartiers. Pour augmenter l’impact de votre message et assurer du trafic –sur votre site e-commerce ou en magasin physique– proposez des remises et produits d’appels.

Le courrier personnalisé, ciblé à l’individu selon différents critères (sociodémographiques, habitudes de consommation, historique d’achats…), vous offrira un très bon retour sur investissement. Idéal pour vos clients fidèles ou prospects premium, auxquels vous pouvez envoyer des offres privilèges, des invitations à des ventes privées ou autres événements VIP…

… dans leur boîte aux lettres physique, électronique ou encore directement en communication push sur leur mobile. Une campagne SMS présente un double avantage : côté annonceur : facilité et rapidité de mise en place et diffusion ; réactivité également côté consommateurs : 90 % d’entre eux liront (et transféreront potentiellement) le message dans les 10 minutes qui suivent la réception ! (1)

Lire aussi : SMS marketing : 5 bonnes raisons de s’y mettre (ou de continuer)

Car même si le papier est nettement préféré par les Français, c’est surtout dans cette fonction d’information et d’inspiration qu’il est plebiscité, en amont de l’achat. L’avantage des canaux digitaux –eux aussi appréciés, notamment pour recevoir des offres personnalisées– est qu’ils nécessitent moins d’anticipation.

59 % des internautes souhaitent recevoir
davantage d’offres promotionnelles
sur leur Smartphone (2)

L’idéal est évidemment de tout planifier en amont, mais l’email, le SMS, le display, les campagnes sur les réseaux sociaux sont aussi de parfaits outils pour se retourner, pour réagir si les ventes ne suivent pas les prévisions fixées pour chaque semaine.

Lire aussi : Le web-to-store : mixer les canaux pour augmenter le trafic en point de vente

Soyez généreux avec vos clients, ils le seront avec leurs proches

Autre tendance bien installée : le calendrier de l’Avent pour adultes. Il se décline aussi bien comme une série de produits proposés à la vente (24 bières, 24 produits cosmétiques, par exemple) que comme un support promotionnel. Ce format permet de mettre en avant, de façon ludique et créative, une offre différente chaque jour –technique imparable pour générer du trafic sur tout le mois de décembre et fidéliser.

Il peut être conçu et envoyé de façon isolée ou inséré au sein d’un catalogue –comme Lidl l’a fait l’année dernière, dans un support riche en contenu éditorial, avec recettes, témoignages, conseils…– ou encore décliné en version digitale avec une publication sur les réseaux sociaux ou l’envoi d’un email par jour. Cela devient un rendez-vous attendu par les clients, bref, une très bonne façon de générer de l’attente et d’animer votre communauté.

92 % des Français considèrent
l’échantillon comme un véritable cadeau (3)

Vous pouvez également penser à ce calendrier de l’Avent comme un présent, comportant 24 goodies ou échantillons, à offrir à une cible à fort potentiel. Ces prospects ou clients seront séduits par cette attention –la relation en sera renforcée d’autant– et ils seront tentés d’acheter certains produits testés, en version grand format. Parfait pour faire découvrir un nouveau produit ou pour écouler un stock d’échantillons de façon pertinente.

Si votre budget ne vous le permet pas ou si vous souhaitez toucher une cible plus large : sachez qu’un petit cadeau, proposé sur simple visite/commande ou délivré à partir d’un montant d’achat minimum, est un levier drive-to-store ou drive-to-web aussi efficace qu’adapté au contexte des fêtes de fin d’année.

91% des Français apprécient
les opérations de street marketing
(4)

Avez-vous pensé à événementialiser votre communication ? Une ou plusieurs opérations de street marketing, dans des endroits de grande affluence, vous permettront de transformer le chaland en client. Des hôtes et hôtesses, habillés aux couleurs de Noël ou de votre marque, remettent vos goodies, échantillons, flyers, coupons de réduction aux passants : une technique efficace pour les inviter à découvrir votre marque ou produit, à se diriger dans votre point de vente, à se rendre sur votre site internet.

Pour en savoir plus :Oser le street marketing pour faire la différence

La communication se fait aussi en magasin

Soignez votre merchandising. Traditionnelle ou décalée, peu importe la ligne de communication choisie pour ces fêtes, il faudra retrouver les mêmes codes en magasin. Une PLV (publicité sur le lieu de vente) bien pensée vous permet de théâtraliser vos messages, de mettre en scène vos produits, d’impliquer davantage le consommateur et donc de le mettre dans de bonnes conditions pour qu’il réalise ses achats.

En fin d’année –à l’approche de l’hiver, donc– les passants doivent être attirés par l’esprit cosy que vous pourrez leur proposer en magasin. Celui-ci doit se refléter dès le premier coup d’œil sur la vitrine, laquelle doit agir comme un aimant. L’enjeu est de réussir à hypnotiser le passant, sans en dire trop –comme une invitation à passer les portes de votre enseigne pour aller plus loin dans l’expérience.

Lire aussi : 6 règles d’or pour une vitrine attrayante

L’intérieur du point de vente doit également être réfléchi, s’appuyer sur le même univers graphique que sur vos documents et vos vitrines. Déclinez-le sous plusieurs formats de PLV: kakemonos, totems, présentoirs, stickers au sol, affiches… A choisir selon la disposition de votre magasin, de vos rayons, et selon les objectifs de ventes et parcours clients définis.

Pour vous aider : PLV : Quel support choisir ?

Créez aussi l’événement en magasin, avec des jeux-concours sur mini-site mobile ou borne digitale –une occasion de faire revenir les clients régulièrement et/ou récolter leurs avis et coordonnées– ou encore en organisant des animations commerciales pour ajouter une dimension humaine aux interactions.

67 % des internautes se renseignent souvent,
voire systématiquement, sur internet
avant d’acheter en magasin (5)

Enfin, ne négligez pas votre « vitrine web » ! Pour ne manquer aucune opportunité, référencez correctement votre point de vente sur les principaux moteurs de recherche, annuaires et sites consultés par les Français avant de se déplacer ou lors de leurs trajets. Si vous avez un site Internet, pensez à un habillage en cohérence, voire à une rubrique spéciale Noël.

Pour aller plus loin :Référencement local : les clés pour gagner en visibilité

Contactez nos experts en communication de proximité pour mettre rapidement en place votre communication pour les fêtes… et anticipez la suite : les soldes de janvier arrivent grands pas !

 

Sources :
(1) Etude SNCD – MMA, 2013
(2) Baromètre web-to-store, Mappy – BVA, 2016
(3) Etude CSA pour MEDIAPOST Publicité, 2015
(4) Etude IPSOS, 2011
(5) CCM Benchmark Institut et Eulerian Technologies

Enregistrer

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *