Le mailing papier entre dans l’ère du tout-connecté

Le mailing papier entre dans l’ère du tout-connecté

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Par Pierre-Jean Leca
Publié le 20/11/2014 sur LeNouvelEconomiste.fr

Plus qualitatif que le mail, très créatif et surtout tangible et personnalisable : le papier séduit même les pure-players.

N’en déplaise aux funestes prédictions, la révolution digitale n’a pas scellé le sort du papier. Ces dernières années, nombre d’experts de la communication prédisaient pourtant la disparition du papier, jugé “old school” et peu écologique, au profit des sites Internet, des mails et autres applications sur smartphone ou tablette. En quelques clics, le client devait découvrir le message publicitaire pour un coût moindre. En 2014, le constat est tout autre. Malgré le développement de la communication numérique (mails notamment), les communicants n’ont pas jeté le papier aux oubliettes. Les entreprises investissent encore dans le papier qui a rapporté plus de 12,5 milliards d’euros en 2013, selon France Pub. Parmi eux, les mailings papiers ont encore réuni 3,7 milliards d’euros, et les imprimés sans adresses, 2,9  millions d’euros. À titre de comparaison, les dépenses Internet se sont élevées à – seulement – 1,8 milliard. (…)

Lire la suite de l’article

Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInEmail this to someone

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *