Le courrier publicitaire, toujours très apprécié des Français !

Le courrier publicitaire, toujours très apprécié des Français !

Menée par l’institut IPSOS pour le GIE BALmétrie, la dernière étude sur l’audience du courrier publicitaire montre l’intérêt de la boîte aux lettres pour communiquer. Car malgré un environnement de plus en plus digital, l’imprimé publicitaire (prospectus) et le courrier adressé sont toujours aussi puissants.

 

Un média qui fait partie du quotidien

Un Français lit en moyenne 6,8 prospectus et 3,1 courriers adressés chaque semaine.
En 2014, 93,9% des Français ont lu au moins un courrier publicitaire au cours d’une semaine moyenne.

Le détail par type de courrier révèle que, chaque semaine :

  • 69,2% des Français ont lu au moins un imprimé publicitaire,
  • 61,2% des Français ont lu au moins un courrier adressé,
  • 46,8% des Français ont lu au moins un prospectus du secteur non marchand (émanant de collectivités locales ou d’associations),
  • 74,8% des Français ont lu au moins un courrier administratif ou de gestion.

Une efficacité prouvée

Le taux de première lecture est très élevé : 93,2% en moyenne, tous types de courriers confondus. Ce chiffre souligne l’importance de la création dans la conception des campagnes. En effet, les Français donnent en général rarement une deuxième chance au document publicitaire reçu.

Il est donc important « d’émerger » en boîte aux lettres pour se différencier dès le premier regard. Passée cette étape, un document attractif sera l’un des meilleurs moyens –si ce n’est le meilleur– pour communiquer au coeur des foyers puisque les niveaux de mémorisation, tant du courrier adressé que de l’imprimé publicitaire, atteignent des scores bien au-delà de ceux des médias traditionnels (TV, presse, radio) !

Courrier Publicitaire - 2015 - Etude Balmetrie chiffres 3ème vague 2014

Les secteurs qui l’ont compris

  • Les Grandes Surfaces Alimentaires : 57% des Français lisent au moins un imprimé publicitaire de ces enseignes sur une semaine moyenne ;
  • Les enseignes d’ameublement et décoration : 35,2% des Français lisent un moins un imprimé publicitaire de ces enseignes sur une semaine moyenne ;
  • Le secteur bricolage-jardinage : 32,9% des Français lisent un moins un imprimé publicitaire de ces enseignes sur une semaine moyenne.

Côté courrier adressé, le secteur le plus lu est celui de la VAD (vente à distance) avec 16,8% de pénétration hebdomadaire. Le classement révèle ensuite peu de différences ; il est utilisé par de nombreux secteurs.

Retrouvez sur le blog des conseils pratiques et exemples concrets de campagnes de communication réussies !

 

A propos de l’étude

Menée auprès de la population française métropolitaine par l’institut IPSOS, l’étude a été réalisée avec la collaboration du Centre d’Etudes des Supports de Publicité (CESP) tout au long de l’année 2014. Au total, 10 015 personnes ont été interrogées, pour un total de 106 341 actes de lecture recensés. Issues d’une technique hybride, les réponses des individus sont pour 76% online et 24% papier.

Pour en savoir plus : www.balmetrie.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Acteur majeur de la communication de proximité, nous vous conseillons et accompagnons à chaque étape de la mise en œuvre de vos campagnes.

Envoyer à un ami