Référencement naturel (SEO), référencement payant (SEA) :  définitions, différences et complémentarités

Référencement naturel (SEO), référencement payant (SEA) : définitions, différences et complémentarités

Le référencement naturel est, avec votre site web, le pendant numérique de la vitrine de votre magasin. Concrètement, c’est un ensemble de pratiques qui permettent d’être présent et facilement identifiable sur les moteurs de recherche, par exemple Google.
Le référencement payant est l’équivalent de l’achat d’espace pour afficher vos publicités quand un internaute effectue des recherches, comme par exemple lorsque vous publiez un encart publicitaire dans un journal ou un magazine papier. A cela s’ajoutent les réseaux sociaux, où se joue l’équivalent du classique « bouche-à-oreille ».

Comment bien comprendre et utiliser ces différents leviers pour promouvoir votre marque et vos produits ou services ? Explications.

Le référencement naturel, ou SEO : l’aménagement de votre vitrine en ligne

Le référencement naturel est l’équivalent de votre vitrine de boutique sur les moteurs de recherche. Si elle est attractive et correctement remplie, vos futurs clients auront envie de pousser votre porte – ou de cliquer.

Résultats de recherche d’une boulangerie à Nantes sur Google

A quoi sert le SEO ?

À l’instar de votre vitrine, qui donne des informations importantes sur votre commerce (ce que vous vendez, quels sont vos horaires d’ouverture, etc.), le référencement naturel livre des informations essentielles sur vous : votre secteur d’activité, vos horaires certes, mais aussi votre adresse, par exemple.

50 % des utilisateurs de smartphones recherchent régulièrement l’adresse d’un point de vente (1) et 76 % des recherches locales conduisent à une visite en magasin (2).

En d’autres termes, des infos utiles sur le long terme.

C’est essentiel : 93 % des Français utilisent le web pour trouver des informations sur des professionnels, dont les commerces, autour d’eux (3) !

S’ils ne trouvent pas les informations qu’ils cherchent sur vous, ils risquent de se tourner vers vos concurrents.

Comment ça fonctionne ?

Le référencement naturel repose sur deux piliers. Le premier, impératif si vous êtes un commerce local, c’est de bien faire référencer votre point de vente dans les annuaires.

Google, par exemple, géolocalise les résultats qu’il présente aux internautes. Ainsi, un internaute qui cherche un fleuriste verra apparaître, dans les résultats du moteur de recherche, les fleuristes le plus proche de lui. Foursquare ou TripAdvisor procèdent de façon assez similaire.

Affichage des photos d'une boutique recherchée sur Foursquare

Résultats de recherche d’une boulangerie à Nantes sur Foursquare

Pour intégrer ces annuaires sans perdre du temps, des outils vous permettent de gagner du temps et d’automatiser votre inscription sur une cinquantaine d’annuaires en ligne (Google, Annuaire de La Poste, 118 000, Yahoo !, Pages jaunes, etc.), mais aussi des réseaux sociaux comme Pinterest et des GPS comme Waze).

Pensez à vous faire référencer par les annuaires en ligne !

Aller plus loin : “Référencement local : les clés pour gagner en visibilité

Le deuxième pilier est votre site web. Son bon référencement repose sur le choix des mots-clés que vous utilisez dans vos textes, l’utilisation efficace des titres et intertitres, des mises à jour régulières. En d’autres termes, c’est un travail qui s’inscrit dans le long terme. Les premiers résultats peuvent se faire attendre plusieurs mois (voir davantage), mais s’avèrent durables.

Ce travail est important et exigeant. Pour vous venir en aide, des experts, rompus aux techniques de référencement naturel, peuvent vous accompagner. Fins connaisseurs du fonctionnement des algorithmes des moteurs de recherche, ils vous aident aussi à surmonter leurs mises à jour de ces moteurs avec succès.

En complément du référencement naturel, misez aussi sur le référencement payant et boostez votre visibilité sur le web pendant des périodes ponctuelles.

Le référencement payant, ou SEA : votre pub sur les moteurs de recherche

Le référencement payant peut être comparé à de la publicité, mais sur les moteurs de recherche : Google, Bing, Yahoo! Votre publicité n’apparaît pas auprès de n’importe qui : elle s’affiche chez les internautes qui cherchent des informations liées à votre domaine d’activité.

Les publicités pour des fleuristes apparaissent aux gens qui recherchent… des fleuristes

A quoi sert le SEA ?

De la même manière qu’un encart dans la presse, voire un spot radio ou TV, le SEA est un excellent moyen pour vous de vous faire connaître de futurs clients : lors de votre ouverture, d’opérations spéciales, du lancement d’une nouvelle collection, d’un déstockage, etc. C’est donc un travail qui donne des résultats à court terme, le temps de votre campagne de publicité.

Pour optimiser vos campagnes, pensez à les rendre les plus attractives possible : mettez en avant des liens soigneusement choisis, une promotion, un avantage offert à l’internaute pour optimiser son engagement.

Comment ça fonctionne ?

Concrètement, vous “achetez” des mots-clés (par exemple “fleuriste” et “Marseille” si vous êtes fleuriste à Marseille) et lorsqu’un internaute cherche ces mêmes mots-clés, vous apparaissez dans les premiers résultats de sa recherche. Vous mettez ainsi toutes les chances de votre côté pour attirer -et retenir- son attention.

Premier avantage de la méthode : les régies publicitaires des moteurs de recherche permettent, en plus, de cibler finement l’audience que vous souhaitez toucher, en fonction de critères :

  • géographiques, par exemple un rayon autour d’une zone donnée (30 km autour de votre boutique) ;
  • démographiques, en fonction de l’âge, du sexe, du revenu du foyer (par exemple, les femmes vivant dans un foyer plutôt aisé si vous vendez des accessoires de luxe) ;
  • temporels, en capitalisant sur les périodes les plus intéressantes pour vous et vos clients (par exemples, pendant vos horaires d’ouverture, ou le jour de la semaine où vous avez le moins de visites, ou pendant les soldes).

Le ciblage s’appuie, entre autres, sur des critères géographiques pour toucher des prospects dans votre zone de chalandise !

Combien ça coûte ?

Autre avantage : vous maîtrisez votre budget. Ainsi, c’est vous qui déterminez en amont le montant que vous êtes prêt à investir et vous ne payez que si l’internaute se rend effectivement sur votre site. Google Adwords facture ces campagnes au “coût par clic” (CPC). Par exemple, si vous “achetez” un mot-clé à 40 centimes et que vous obtenez 200 clics, vous paierez 40×200 centimes, soit 80 euros.

Ces mots-clés, quels qu’ils soient, sont vendus aux enchères locales. Concrètement, plus vous souhaitez miser sur des mots-clés très demandés dans une localité répertoriée par Google, plus le mot-clé vous coûtera cher. Mais pas de panique : des professionnels du marketing et du SEA connaissent bien ce marché et peuvent vous aider à vous positionner sur des mots-clés à la fois adaptés à vos problématiques et qui ont le coût par clic le plus intéressant dans votre zone de chalandise.

Et la publicité sur les réseaux sociaux ?
L’optimisation pour les réseaux sociaux, ou SMO, passe aussi par le fait d’y faire de la publicité. Mais pour tirer le maximum de ces plateformes, n’oubliez pas qu’elles sont faites pour dialoguer ! Vos clients et futurs clients y parlent de vous, leur répondre devient incontournable. Des outils vous permettent de tout centraliser pour gagner du temps, n’hésitez pas à vous appuyer dessus pour ne pas vous laisser déborder !

Référencement naturel et payant poursuivent des finalités différentes. Voyons maintenant en quoi elles sont complémentaires.

SEO et SEA : des atouts complémentaires !

On l’a vu, le SEA permet d’obtenir des résultats rapidement, mais de manière sporadique, le temps de vos campagnes. Le SEO, lui, permet d’obtenir des résultats durables, mais au prix d’une certaine patience.

Une temporalité complémentaire

Ces deux faces de la même pièce sont en fait complémentaires : alors que le référencement payant permet de relayer vos temps forts, le référencement (de votre point de vente et de votre site web) constitue votre vitrine quotidienne. Leurs temporalités sont complémentaires : pour gagner en visibilité, pensez à combiner les deux !


Votre vitrine en ligne mène droit à votre vitrine physique.

Le référencement, source de trafic

Une campagne SEA vous permet d’attirer de nouveaux visiteurs sur votre site. Or plus un site attire de visiteurs, plus il met de chances de son côté d’être bien référencé naturellement.

D’autres indicateurs permettent aux moteurs de recherche, Google en tête, d’évaluer la pertinence de votre site web (et donc de mieux le classer) : le nombre de pages que les internautes visitent avant de quitter votre site web, la durée de leurs visites, qui ont utilisé le bouton « Appeler » de votre site web, etc. Si votre campagne SEA est correctement optimisée, elle induit donc un bonus SEO à l’arrivée.

Une source de connaissance client

Par ailleurs, vos campagnes SEA vous permettent de se faire une idée plus précise des requêtes saisies par les internautes et qui les ont amenés dans votre commerce. Ces informations sont très précieuses pour améliorer le contenu de votre site, par exemple en y incluant les mots-clés effectivement utilisés par vos visiteurs quand ils vous cherchent ! Par exemple, « contrôle technique pas cher ».

Pour vous, commerçant ou professionnel à fort ancrage local, soigner votre référencement, gratuit ou payant, vous permet d’acquérir de nouveaux clients… et de fidéliser vos clients actuels ! En leur permettant de savoir si vous êtes ouvert ou non depuis leur smartphone (sans les obliger à prendre le risque de vous trouver fermé), en répondant à leurs interrogations en ligne (oui, vous disposez bien de ce produit et pouvez en mettre un exemplaire de côté immédiatement si le client le souhaite), en attirant des clients en boutique pendant une de vos opérations spéciales, en vous signalant à un internaute qui ne vous connaissait pas (voire qui cherchait des infos sur un de vos concurrents), etc. Ne passez pas à côté !

Vous souhaitez optimiser votre visibilité web ? Les conseillers MEDIAPOST sont à votre disposition pour en discuter. Contactez-les au 0825 123 123 (0,15€/min + coût appel) ou via ce formulaire sur notre site Internet.

Sources :
(1) Etude Google (2014)
(2) Google
(3) Enquête Arcane Search (2017)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Acteur majeur de la communication de proximité, nous vous conseillons et accompagnons à chaque étape de la mise en œuvre de vos campagnes.

Envoyer à un ami