Le géomarketing : définition

Le géomarketing : définition

Quelle est la définition du géomarketing ? En quoi est-ce utile pour votre commerce ? Comment ça fonctionne ? En s’appuyant sur la donnée et la cartographie, le géomarketing vous aide à bien connaître votre zone de chalandise et donc à prendre les bonnes décisions. Ce qui en fait le préalable indispensable pour réussir vos actions marketing, B2B ou B2C !

Géomarketing : les grands principes.

Le géomarketing repose sur l’analyse croisée de plusieurs types de données : géographiques, comme son nom le suggère, mais aussi sociocomportementales (habitudes de consommation, …) et sociodémographiques (âge, niveau de revenus, …).
Ces données, régulièrement actualisées, sont issues de sources fiables comme l’INSEE.

Pour vous simplifier la compréhension de ces datas, les études géomarketing s’appuient sur la cartographie, vous permettant ainsi de d’identifier d’un coup d’œil :

  • les zones dites “isochrones”, par exemple la zone dans laquelle les consommateurs se trouvent à moins de 15 minutes de votre magasin ;
  • le revenu moyen des habitants de votre zone de chalandise ;
  • la position de vos concurrents ;

Pour tirer pleinement profit du potentiel du géomarketing, il est également essentiel d’intégrer à l’étude les données spécifiques à votre entreprise. Vous ne le savez peut-être pas encore, mais 80 % d’entre elles comportent une dimension géographique (codes postaux dans votre fichier client, adresses de vos points de vente, etc).

Géomarketing : quelles données géographiques ?

Grâce au géomarketing, vous pouvez évaluer l’accessibilité de votre établissement. Comment ? En cartographiant les axes routiers et les réseaux de transports en commun qui desservent votre magasin, mais aussi d’éventuelles barrières naturelles (forêt, fleuve, etc.).

En complément, le géomarketing peut aussi mobiliser des données contextuelles, comme l’info trafic et la mobilité des habitants de votre zone de chalandise.

Géomarketing : quelles données démographiques ?

Avec le géomarketing, vous pouvez dresser des profils-types de vos clients et prospects pour mieux comprendre leurs attentes et leurs besoins. Revenu du foyer, composition des familles, sexe et âge des habitants, types d’habitation… Toutes ces informations vous aident à faire connaissance !

Pour affiner votre étude, vous pouvez également combiner ces précieuses informations avec les études, panels ou enquêtes que vous aurez menés auprès de vos clients.

Géomarketing : quelles données de consommation ?

Le géomarketing est aussi l’outil idéal pour comprendre les habitudes de consommation de vos clients et prospects. Habitudes d’achat, appétence pour chaque type de média ou potentiel de consommation pour une catégorie de biens donnée : en un coup d’œil, vous saisissez le potentiel commercial de votre zone de chalandise !

Agrégées à vos propres données de vente (chiffre d’affaires, panier moyen, etc.) et à l’analyse de l’attractivité des points de vente de vos proches concurrents, vous aurez ainsi une photo très précise de votre potentiel concurrentiel !

Grâce au géomarketing, faites les bons choix pour votre stratégie marketing : offensive, défensive, prospection, fidélisation ! Que ce soit pour géolocaliser vos clients et prospects, créer des profils-types (ou personas) qui structurent votre communication ou, tout simplement, obtenir des informations solides sur votre marché, la data vous aide à comprendre votre zone de chalandise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Acteur majeur de la communication de proximité, nous vous conseillons et accompagnons à chaque étape de la mise en œuvre de vos campagnes.

Envoyer à un ami