1. Le Blog de Mediapost
  2. Communication multicanale
  3. Papier et numérique : les bons gestes pour des campagnes de communication efficaces et responsables
Communication multicanale

Papier et numérique : les bons gestes pour des campagnes de communication efficaces et responsables

24 Avr. 2019 / Lecture : 5 min
Ouverture d'un nouveau point de vente, arrivage de nouveaux produits, opération spéciale... Autant d'opportunités pour communiquer auprès de clients et de prospects ! Mais alors, print, digital ou les deux ? Face aux attentes des consommateurs, quels sont les atouts de chaque canal ? Existe-t-il des bonnes pratiques pour limiter leurs impacts sur l’environnement et maximiser l’efficacité de vos campagnes ?
Dans cet article

Alliez papier et numérique pour des campagnes de communication efficaces

Dans la semaine, ou le week-end, en couples ou entre amis, en magasin ou à domicile… Les consommateurs ne reçoivent pas les communications des marques dans un environnement unique. Combiner papier ET numérique, c’est maximiser vos chances de les atteindre, quel que soit le contexte !


Les Français sont de plus en plus connectés. Ils surfent en moyenne 1h37 sur internet chaque jour, et dans 54% des cas, sur leurs smartphones1. Pour autant, s’ils apprécient le numérique, ils plébiscitent toujours le papier ! 83% des Français relèvent ainsi leurs boîtes aux lettres tous les jours2 ; un moment qui rime avec plaisir et émotions pour une large majorité d’entre eux.

Papier et numérique ne sont pas seulement appréciés. Puissants et efficaces, ils sont aussi complémentaires ! 68% des Français ayant lu au moins un imprimé publicitaire par semaine sont des e-acheteurs2. Et il ne s’agit là que d’un exemple…

Guide pour un usage efficace et responsable du papier et du numérique

Découvrez plus de chiffres sur l’efficacité des communications papier et numérique >

Adoptez les bons réflexes pour des campagnes de communication responsables

Près de 9 Français sur 10 se déclarent sensibles aux enjeux du développement durable3 et attendent que les entreprises s’engagent. Une occasion pour elles de faire la différence. Après avoir démêlé le vrai du faux sur les impacts environnementaux du papier et du numérique, les marques peuvent suivre des bonnes pratiques pour des campagnes plus vertueuses !

 

Les causes principales à l’origine de la déforestation et de la forte dégradation des forêts sont l’agriculture à grande et petite échelle, l’exploitation minière, les projets d’infrastructures, l’accroissement des incendies en fréquence et en intensité et l’exploitation forestière non-durable.
En 2013, 74,7% de la pâte livrée aux usines de papier et de carton en Europe était certifiée selon des systèmes de certification forestière indépendants. Ces derniers permettent à l’industrie papetière de s’assurer que le papier utilisé provient d’une source forestière durable4.

 

Toute activité humaine a un impact sur l’environnement, et le digital n’y échappe pas5. Le numérique est responsable de 2,7% des émissions de gaz à effet de serre anthropiques soit autant sinon plus que l’aviation civile. Ainsi, selon GreenIT, à l’échelle mondiale, nos usages connectés atteignent déjà 2 fois l’empreinte environnementale de la France.
Cela représente 1 037 TWh d’énergie primaire (la consommation de 140 millions de Français), 608 millions de tonnes de gaz à effet de serre (les émissions 86 millions de Français) et près de 9 milliards de m3 d’eau (la consommation de 160 millions de Français)6.

Guide pour un usage efficace et responsable du papier et du numérique

Découvrez d’autres idées reçues sur le papier et le numérique >

En pratique, les impacts environnementaux du papier et du numérique dépendent de l’usage de ces supports et du message qu’ils contiennent. Plus une information a une durée de vie courte, plus il est judicieux de la stocker nativement au format numérique (sans oublier de la détruire dès que l’on ne s’en sert plus).
Inversement, plus une information a une durée de vie longue et est manipulée par de nombreuses personnes, plus il est judicieux de l’imprimer.

Les impacts environnementaux du #papier et du #numérique dépendent de l’usage de ces supports et du message qu’ils contiennent. Retrouvez nos conseils pour des campagnes de #communication efficaces et responsables ! #RSE Click To Tweet

Depuis plus de deux ans, le WWF France travaille à faire converger révolution numérique et transition écologique afin qu’elles se renforcent l’une l’autre. Pour ce faire, l’ONG recommande des éco-gestes quotidiens tels que limiter l’usage du Cloud au strict nécessaire, tenter de faire réparer son matériel électronique lorsqu’il tombe en panne, imprimer les seules pages utiles d’un document ou encore déposer les cartouches d’encre vides dans les bacs de collecte dédiés disponibles en grandes surfaces, enseignes spécialisées et déchetteries7.

Les marques peuvent aussi adopter les bons gestes pour leurs communications. Pour des campagnes print, elles peuvent miser sur l’éco-conception en choisissant des formats standards (A5, A4, A3, etc.) aux grammages adaptés ou en collaborant avec des imprimeurs responsables dont les process de fabrications sont validés par un label ou une certification de management environnemental. Ces bons réflexes ne riment pas qu’avec écologie : ils sont aussi vecteurs d’efficacité. Éviter les emballages plastiques autour de supports en papier permet par exemple de faciliter le recyclage tout en favorisant la lecture du consommateur !

Pour des campagnes de communication numériques, les annonceurs peuvent aussi faire le choix de la sobriété. C’est ce qu’a fait l’enseigne Biocoop, comme le souligne Frédéric Bordage, Expert numérique responsable chez GreenIT.fr :

« Une campagne sobre, utilisant peu ou pas d’éléments graphiques lourds à télécharger se traduit par un meilleur temps d’affichage, une sensation de légèreté, de fluidité qui renforce l’image positive de la marque. En poussant la démarche à l’extrême, Biocoop a réalisé une campagne responsable et décalée avec un site web dédié de seulement 3Mo totalement réalisé en ASCII art.»


Vous l’aurez compris, le papier et le numérique ne s’opposent pas. Ces supports ont tous deux une place dans une stratégie de communication à 360°. Parce que les citoyens et les consommateurs n’éprouvent pas les mêmes besoins et ne partagent pas les mêmes aspirations, cette complémentarité est un gage d’efficacité. Le défi est donc d’adopter les bons réflexes pour un usage efficace et responsable du papier et du numérique !

Pour vous y aider, découvrez le guide réalisé par MEDIAPOST, en partenariat avec WWF et GreenIT.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

« Ce guide valorise la complémentarité entre le numérique et le papier selon les usages et besoins. Il met en avant les idées reçues pour y voir plus clair sur les solutions disponibles. Pour le WWF France, les entreprises sont au coeur du changement et ont un rôle clé à jouer pour orienter positivement les usages vers une économie à faible empreinte environnementale, solidaire et circulaire » Aurélie Pontal – Responsable Partenariats Entreprises au WWF France

 

Sources :
1 – Médiamétrie, L’année Internet 2018
2 – GIE BALmétrie, IPSOS, 2018
3 – Culture Papier, Mediaprism, 2018
4 – WWF, CEPI
5 – WWF
6 – GreenIT.fr
7 – WWF
Continuer la lecture
Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *