1. Le Blog de Mediapost
  2. Communication print
  3. Courrier adressé
  4. Réussir votre campagne d'échantillonnage : les 5 étapes à suivre (1/2)
Communication print / Courrier adressé

Réussir votre campagne d’échantillonnage : les 5 étapes à suivre (1/2)

17 Déc. 2018 / Lecture : 3 min
Après avoir lu les 5 bonnes raisons de faire une campagne d'échantillonnage en boîte aux lettres, vous avez décidé de passer à l'action. Mais savez-vous quels échantillons choisir, quand et comment les envoyer… ? Découvrez à présent les trucs et astuces indispensables à connaître pour réussir votre campagne et faire venir plus de clients dans votre magasin !
Dans cet article

1. Échantillonnage classique ou événementiel ?

En fonction de la marque et des produits à promouvoir, l’échantillon prend de multiples formes, que l’on classe en deux grandes catégories : l’échantillonnage « classique » et l’échantillonnage « événementiel ».

  • On appelle « échantillonnage classique », les doses d’essai de produits. Ce sont des échantillons basiques collés sur un courrier publicitaire. Ils sont utilisables par toutes les marques et enseignes : doses de shampooing, de lessive, sachet de thé…
    Les échantillons « élaborés » figurent également dans cette catégorie. C’est un procédé souvent utilisé dans le secteur de la parfumerie : les échantillons peuvent prendre la forme de produits secs (la fragrance se libère à l’ouverture) ou humides (ils se présentent sous forme de spray ou crème).
  • L’échantillonnage « événementiel » permet aux annonceurs d’innover et de se différencier : l’échantillon est intégré par exemple à un document cartonné, découpé ou embossé, d’aspect souvent luxueux, ou à un « pop-up », une sorte de pliage qui jaillit à l’ouverture de l’enveloppe. Il est créé spécifiquement pour valoriser l’échantillon. L’enseigne peut également choisir de distribuer à la place de l’échantillon miniature, un « échantillon taille réelle » comme l’a fait Lindt en distribuant en boîte aux lettres un million de tablettes de chocolat noir. L’échantillonnage événementiel renforce bien évidemment l’impact auprès du consommateur.

Le maître mot : quelle que soit l’option choisie, pour séduire le consommateur, il faut faire preuve de CRÉATIVITÉ !

2. Choisir le bon échantillon en fonction de son secteur d’activité

Les trois secteurs les plus actifs dans l’utilisation d’échantillons de produits sont l’hygiène-beauté, l’alimentaire et l’entretien. Il est donc indispensable, pour ces secteurs, de cibler au mieux les destinataires et de redoubler de créativité lors de la conception du courrier qui présente l’échantillon. Un message original ou un support différenciant –comme ceux de la gamme Show Up– permettront aux marques et enseignes de se démarquer.

Les échantillons d’autres secteurs ont naturellement plus de chances de retenir l’attention des consommateurs. Vous gérez une enseigne de peinture-décoration ? Vous pouvez par exemple rebondir sur les campagnes de publicité sur « la couleur de l’année » et envoyer à vos clients un échantillon de papier peint accompagné de la mention « Testez sur vos murs la couleur de l’année 2015 ! ».
Idem si vous êtes tapissier, choisissez de jolis échantillons de tissu… Si vous êtes à la tête d’un magasin d’articles de sport, vous pouvez envoyer un lacet, un morceau de cuir ou du tissu d’un pantalon de randonnée… – charge aux destinataires de venir en magasin et de retrouver à quel type d’article l’échantillon appartient ! Vous pourrez bien entendu proposer des produits à gagner pour maximiser les retombées.
Attention : la valeur de l’échantillon est réglementée. Elle doit être inférieure à 7 % du prix de vente net du produit échantillonné, si celui-ci est inférieur ou égal à 80 euros. S’il est supérieur à 80 euros, le prix maximum de l’échantillon doit être de 5 euros + 1 % du prix net défini.
Par ailleurs, l’échantillon ne doit pas présenter de caractère dangereux ou prohibé. Si l’échantillon est une denrée périssable, sachez qu’en toute logique, la date limite de consommation doit être valide jusqu’à la fin de distribution prévue. Une spécificité de l’échantillon de parfum : il ne doit être ni inflammable, ni chimique.*
Echantillon Boite aux Lettres
Pour réussir votre campagne, ayez bien à l’esprit que l’échantillon est un cadeau de la marque, qui va permettre au client de faire sa première expérience de consommateur avec ce produit. Il faut donc soigner la création, proposer un conditionnement attractif et offrir une quantité suffisante pour un test.

Cliquez ici pour découvrir les étapes 3 à 5

* Source : Service juridique La Poste

Continuer la lecture
Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *